La belle époque


Un homme est toujours la proie de ses vérités
12 janvier 2009, 2:33  
Filed under: Au goût du jour, philosophie

Un homme est toujours la proie de ses vérités. Ses vérités. Oui, parce qu’il n’en existe pas qu’une seule. En plus de nous appartenir, les vérités nous sont propres. Nous les discernons comme nous découvrons la vie, un jour à la fois. Puisse-t-elles ne jamais s’enraciner dans la certitude pour que nous puissions continuer à les partager avec autrui tout en continuant à les chercher partout. Parce qu’il n’y a pas plus bel objectif que de vouloir sans cesse s’améliorer.

About these ads

1 commentaire so far
Poster un commentaire

J’aime cette réflexion

Commentaire par Vincent Sremed




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: